[GUIDE] Hypnose et traumatisme : Utiliser les bons outils d’hypnothérapie

//[GUIDE] Hypnose et traumatisme : Utiliser les bons outils d’hypnothérapie

Selon l’American Psychological Association, le traumatisme est une réponse émotionnelle à un événement horrible tel qu’un accident, un viol ou une catastrophe naturelle.

Tout événement choquant ou dangereux dont une personne est témoin ou qui lui arrive est un traumatisme.

Il se peut qu’elle ne se rende même pas compte qu’elle est traumatisée.

Elle sera en état de choc, engourdie et détachée, incapable de gérer l’intensité émotionnelle de ce qui s’est passé.

Heureusement, l’hypnose est un outil puissant pour traiter de nombreux types de traumatismes courants.

En fait, l’hypnose et les traumatismes ont une longue et fructueuse histoire.

Des techniques telles que la régression peuvent aider les clients à accepter leurs expériences traumatisantes et leur permettre de reprendre le cours de leur vie.

C’est important, car le traumatisme n’est pas un événement rare ou inhabituel.

Et même s’ils n’admettent pas facilement l’existence d’un problème, l’impact émotionnel et psychologique peut être immense, et ils se sentent.. :

Avec plus de la moitié de la population potentiellement touchée par un traumatisme, c’est une chance que l’hypnose soit une arme aussi efficace pour le combattre.

Mais avant de voir comment vous pouvez l’utiliser avec vos clients, découvrons comment un traumatisme se produit.

Comment un traumatisme se produit-il ?

Comment un traumatisme se produit-il ?

Un traumatisme peut se produire lorsqu’une personne est soumise à un événement inattendu mais terrifiant.

Ce type d’événement est à la fois choquant et déstabilisant et bouleverse le mode de vie d’une personne.

Il se déroule généralement en deux étapes : tout d’abord, un préjudice ou une blessure, physique ou émotionnelle, se produit, comme lorsque quelqu’un vous donne un coup de poing, par exemple. Ensuite, le souvenir de l’événement se répète sans cesse dans votre esprit.

Ce rappel de l’événement est à l’origine du traumatisme.

Un article de Healthline donne des exemples d’événements traumatiques, notamment

Les traumatismes peuvent être causés par des événements ponctuels ou permanents. Il est possible d’être traumatisé si l’on subit un préjudice direct ou si l’on voit quelqu’un d’autre subir un préjudice.

Il peut également se produire lorsqu’une personne se retrouve dans un environnement traumatisant ou fait partie d’un groupe ou d’une famille traumatisés.

La façon dont le traumatisme vous affecte peut dépendre d’un certain nombre d’autres variables, comme par exemple :

Mais il n’y a pas que le traumatisme dont il faut tenir compte.

Résultats : Le problème avec les traumatismes

Résultats : Le problème avec les traumatismes

Ce que la plupart des gens ne réalisent pas, c’est que le problème avec les traumatismes n’est pas le traumatisme lui-même. Le problème, ce sont les problèmes ultérieurs que le traumatisme peut entraîner.

Voici trois exemples du genre de choses qu’un traumatisme peut entraîner :

1. SSPT (syndrome de stress post-traumatique)

Il s’agit d’un problème de santé mentale qui peut se développer à la suite de tout événement traumatique ou mettant la vie en danger.

Il s’agit d’un effet secondaire important des traumatismes, en particulier chez les militaires qui sont souvent envoyés loin de chez eux et se retrouvent témoins de scènes horribles.

Pour la plupart des gens, un événement traumatique se traduit par un sentiment d’anxiété et de nervosité pendant un certain temps. Elles peuvent avoir du mal à s’endormir et se sentir mal à l’aise dans les activités quotidiennes normales.

Dans la plupart des cas, les effets ne durent que quelques semaines. S’ils durent plus longtemps, il se peut que la personne souffre d’un SSPT.

D’autres facteurs peuvent déterminer si une personne développe ou non un SSPT, par exemple si elle a déjà vécu des expériences traumatisantes. Cela peut également dépendre de son âge et de son sexe.

Voici les symptômes généralement associés au SSPT :

Heureusement, l’hypnose est l’un des moyens les plus efficaces de traiter le SSPT.

2. Phobies

Une phobie est une peur extrême et irrationnelle ou une aversion pour une chose ou une situation.

La peur est envahissante et peut être totalement débilitante. Elle peut conduire une personne à organiser toute sa vie autour de cette peur, de manière à éviter tout ce qui pourrait la déclencher.

Les phobies peuvent également se développer rapidement. Par exemple, imaginez un jeune garçon qui se fait mordre la cheville par un chien en rentrant chez lui.

Il a mal, il pleure et court chez lui en racontant à tout le monde combien c’était horrible. À partir de ce moment-là, la simple idée d’un chien le terrorise.

Un article publié sur le site Medical News Today met en évidence les symptômes que la majorité des personnes souffrant de phobie ressentent :

Les phobies ont des caractéristiques similaires au SSPT, sauf qu’elles ne vous retraumatisent pas de la même manière.

>>Related Article : [FREE REPORT] : 10 Minute NLP Training – How To Perfect The Fast Phobia Cure & Help Subjects Dissociate From Troubleome Phobias

3. Dépression

La dépression est un trouble de l’humeur qui vous fait vous sentir constamment triste et sans aucun intérêt pour quoi que ce soit.

Être triste ou déprimé de temps en temps est parfaitement normal. Mais si vous souffrez de
dépression, l’émotion est plus profonde et vous donne un sentiment d’impuissance et d’inutilité totale.

Selon le site WebMD, une personne peut être diagnostiquée dépressive si elle présente au moins cinq de ces symptômes pendant au moins deux semaines :

La dépression et le SSPT présentent de nombreux symptômes communs, comme des troubles du sommeil ou de l’alimentation, une consommation excessive d’alcool, une incapacité à se concentrer et le fait d’éviter les gens.

Certaines sources affirment que la dépression n’est qu’un moyen de faire face aux séquelles d’une expérience traumatisante.

Les séances d’hypnose et de traumatisme vous donnent les outils et les techniques parfaits pour aider vos clients à gérer efficacement le traumatisme et les symptômes inévitables qui en découlent.

Mais qu’est-ce qui fait de l’hypnose une arme si puissante contre le traumatisme ?

Article connexe : Comment l’hypnose est utilisée pour l’anxiété et la dépression : Un guide important pour les hypnotiseurs PLUS 3 études scientifiques qui expliquent pourquoi cela fonctionne

4 façons dont l’hypnose interagit avec la mémoire

Si le problème du traumatisme est ce qui se passe après l’événement, alors il doit être une fonction de la mémoire. L’hypnose interagit avec la mémoire de quatre façons distinctes :

Il s’agit de l’oubli du traumatisme. Cette méthode a été utilisée dans le passé et peut fonctionner, mais avec un succès limité. Le fait d’oublier le problème ne signifie pas qu’il ne réapparaîtra pas à l’improviste ou d’une autre manière. L’amnésie est un outil hypnotique utile mais pas un remède en soi.

Il s’agit de se remémorer vivement un souvenir, avec beaucoup de détails, mais sans l’émotion. Cela vous permet de voir très clairement l’événement tel que le client s’en souvient.

Ces deux techniques se réfèrent aux caractéristiques de la mémoire sur une échelle mobile : l’amnésie signifie que vous ne vous souvenez de rien, tandis que l’hypermnésie signifie que vous vous souvenez des choses de manière vive, mais pas nécessairement avec une précision totale.

Il s’agit de revivre l’instant, même si vous êtes conscient d’être dans l’ici et maintenant. Vous revivez un souvenir avec toutes les émotions que vous avez ressenties à ce moment-là, ce qui porte l’hypermnésie à un niveau supérieur.

Il s’agit de revenir à un moment antérieur et d’oublier le présent et l’avenir, en revivant temporairement la première occurrence du traumatisme comme si vous étiez à cet âge et à ce moment précis.

On croyait autrefois que la mémoire était une constante qui ne pouvait être modifiée. Cependant, des recherches récentes ont montré que ce n’était pas le cas.

Et comme l’hypnose est très efficace pour interagir avec la mémoire, elle constitue un outil puissant pour traiter les traumatismes et leurs séquelles.

Alors comment appliquer ces techniques dans un contexte d’hypnose ?

Hypnose et traumatisme : Un guide pratique étape par étape

Hypnose et traumatisme : Un guide pratique étape par étape

La vérité est que l’hypnose est ce qui se rapproche le plus d’un traitement du traumatisme. Et la technique la plus puissante qui existe est le modèle de la thérapie de régression.

Ce modèle comporte 3 étapes, à savoir : revivifier, ressourcer, reconsolider.

Conclusion et points clés à retenir

Conclusion et points clés à retenir

Tout événement dangereux et horrible peut entraîner un traumatisme. Environ 60% des hommes et 50% des femmes vivent un traumatisme au cours de leur vie.

Les événements traumatiques peuvent être la mort d’un être cher, d’un ami ou d’un collègue, un viol, une blessure grave ou le fait d’être témoin de la mort ou d’une violence extrême.

Le problème du traumatisme n’est pas le traumatisme lui-même, mais les problèmes qu’il entraîne. Par exemple, il peut conduire les personnes à développer des problèmes de santé mentale tels que :

Les personnes revivent sans cesse le souvenir de l’événement traumatique, ce qui rend difficile la poursuite de leur vie. Les séances d’hypnose et de traumatisme peuvent aider, en particulier parce que l’hypnose est un outil très puissant pour interagir avec la mémoire.

Grâce à des techniques telles que l’amnésie, l’hypermnésie, la reviviscence et la régression, les hypnotiseurs peuvent débloquer la mémoire et faire disparaître la peur du client.

Lorsque cela est fait, le client peut se souvenir de l’événement sans qu’il ait le même impact sur lui qu’auparavant. L’événement n’est plus pertinent et ne constitue donc plus une menace pour sa santé mentale et son bien-être général.

2021-06-06T22:07:22+01:00Hypnose conseils|0 Comments

Leave A Comment