Hypnose éricksonienne

/Hypnose éricksonienne
Hypnose éricksonienne2020-08-16T09:27:29+01:00

Si sa réputation a été malmenée par l’imagination populaire et que certains doutent encore de son efficacité l’hypnose est pourtant largement reconnue par la communauté scientifique et utilisée, notamment, en anesthésie générale, permettant entre autre une récupération post-opératoire incomparable.

Hypnose et neurosciences tendent à s’accorder sur le fait que les capacités de l’inconscient sont difficilement perceptibles tant elles sont vastes et stupéfiantes.

L’hypnose Ericksonienne permet d’exploiter l’inconscient afin de le mettre au service des objectifs du sujet. Il est également possible de débarrasser le sujet de croyances incapacitantes dont il ne se sait pas atteint.

Après avoir abaissé la vigilance consciente du patient par une conversation hypnotique, l’hypno thérapeute s’adresse à son inconscient par le biais d’outils spécifiques permettant une induction précise.

Avec cette forme d’hypnose le patient reste conscient de ce qui se passe, il entend et ressent sans pour autant comprendre le processus appliqué par le praticien.

Lors des cas de transes le patient passe à un niveau de conscience dans lequel la notion du temps et des perception changent, ce phénomène est comparable à celui du sommeil profond, dépourvu de rêves. La psyché et la physiologie s’en trouvent affectées et les effets de la séance sont amplifiés.

Après une séance concernant un problème global, le patient sera influencé dans de multiples aspects de son quotidien par des réactions surgies de son inconscient pour atteindre le but fixé au préalable.

Il ne sera pas toujours capable d’attribuer ces phénomènes à son hypno-thérapie, mais après une certaine période il se rendra compte du fait que l’amélioration de sa situation à pour point de départ sa consultation.

Il n’est pas rare d’entendre des patients faire remarquer à leur thérapeute qu’ils ont réglé leur problème tout seuls, c’est l’effet qu’ont les thérapies cognitives que nous mettons en oeuvre, c’est le signe d’un traitement efficace et de changements profonds.

Dans d’autres cas, l’arrêt du tabac par exemple, le problème est précis et les résultats sont instantanés.

Arrêt du tabac, anxiété, regain de confiance en soit, les applications de l’hypnose Ericksonienne sont nombreuses. La soudaineté et l’ampleur des résultats provoquent souvent une forme d’incrédulité quant au procédé mis en œuvre et à ses rouages.

Nous utilisons donc l’hypnose comme un programmateur ou reprogrammateur d’inconscient afin de vous permettre d’exploiter ses incroyables capacités.

« Vous ne contrôlez pas le comportement d’une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, vous aidez les patients en l’utilisant, vous aidez les patients en les dirigeant de telle façon qu’ils rencontrent leurs besoins; mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »

Milton Erickson, Seattle, 1965